logotype

KYUSHO-JITSU

KYUSHO-JITSU

DEFINITION

 Le Kyusho-Jitsu

Kyusho à Okinawa, Atemi au Japon, Dim-Mak en Chine, le Kyusho-jitsu est une science du combat qui utilise certains points d’acupuncture (Tsubos en japonais) comme des cibles à attaquer. On distingue ainsi des points dits de «pression» et des points dits «vitaux». Dans l'optique martiale originelle, il n’est plus question de sport de combat mais bien de self-défense efficace, ultime.

L’origine extrême-orientale de ces techniques implique la connaissance succinctes de données théoriques fondamentales de la médecine traditionnelle chinoise (M.T.C.) pour mieux comprendre leur conception.

Le Kyusho-Jitsu se développe sur le territoire français depuis une dizaine d'années sous l'impulsion d'un groupe de passionnés qui officient au sein de l'organisation KYUSHO-FRANCE.

Nous avons la chance dans le sud de la France de pouvoir bénéficier des formations à Marseille, Toulouse ... et Montpellier !!!

   

 

HISTOIRE

GEORGES DILLMAN – Père du kyusho-Jitsu moderne

 George DILLMAN est né en 1942 en Pennsylvanie.

Aprés des débuts prometteurs en base-ball il commence la pratique du karaté en 1960, au Kentucky, avec Robert TIEU qui l'initie à l'Okinawan Kenpo. Il recevra sa ceinture noire dans cette discipline de Charles CANT.
Il travaillera ensuite le style ISSHIN-RYU avec Harry SMITH (aujourd'hui 10°dan) le plus ancien élève du maître SHIMABUKURO, créateur de ce style et ayant passé plusieurs années à OKINAWA auprés du maître. Il apprendra tous les katas, à mains nues et avec armes, de cette école.
Par la suite il pratiquera le style SHORIN-RYU avec James COFFMAN

Ses autres professeurs seront John RHEE pour le TANG SU DO, et Sam PEARSON.

George DILLMAN est le seul américain à connaître tous les katas d'armes des écoles ISSHIN-RYU, SHORIN-RYU et KENPO. Il a recu son diplôme d'expert en KO-BUDO des mains de Masanao TAKAZAWA.



Il travaillera ensuite les styles chinois avec les maîtres Robert TRIAS et Daniel K.PAI avant de renconter Hohan SOKAN et Seyu OYATA.

Robert TRIAS (1923/1989) aprés avoir pratiqué les styles chinois et okinawaiens en asie durant la guerre du pacifique introduira le karaté aux USA en 1945. C'est lui qui enseignera à George DILLMAN le tsuki avec 1/4 de rotation, l'angle à 45% vers le bas et l'index tendu sous le pouce.

Daniel Kane PAI (1930/1993) a pratiqué de nombreux styles chinois, okinawaiens et japonais. Il initiera George DILLMAN au kata secret "Kin Ken" en lui faisant jurer de ne jamais dévoiler celui-ci à un pratiquant en dessous de 7° dan.

En 1967 il rencontre Mohamed Ali dont il deviendra le préparateur physique. Il lui fera également passer le 1er dan de karaté et rachetera son camp d'entrainement à Deer Lake en 1997.Durant la période glorieuse de Mohamed Ali le camps recevra la visite de nombresues personnalités du show biz : Elvis Presley (qui pratiquait le karaté), Frank Sinatra, Sammy Davis Jr, Andy Wharol, Sylverster Stallone, etc...



George DILLMAN sera quatre années consécutives (1969 à 1972) champion des USA tant en combat qu'en kata. En 9 ans de compétitions il gagnera 327 tournois en combat, kata, casse et kata avec armes.



En 1972 lors d'un gala à Pittsburgh il rencontre Hohan SOKEN un maître d'Okinawa (10° dan) qui le félicite pour sa démonstration de kata et lui propose quelques améliorations notamment dans l'interprétation de ses katas. Il lui révèle pour la première les bunkais avec utilisation des points de pression et lui offre une carte d'acupuncture avec les principaux points à utiliser.
George avouera lors d'un interview qu'il n'avait rien compris à l'époque des explications de Me SOKAN et qu'il avait rangé cette carte au fond d'un tiroir.

Il rencontre quelques années plus tard Seyu OYATA, un autre expert 10° dan d'Okinawa, lors d'une démonstration à KANSAS CITY en 1983 et c'est alors l'illumination lorsqu'il voit les KO pratiqués par ce maître. Il comprend enfin le message qu'Hohan SOKAN lui avait fait passer.

George va alors ressortir la carte de Me SOKEN de son tiroir et commencer une étude scientifique de l'utilisation des points d'acupuncture. Il ira jusqu'à procéder, avec un chirurgien, à des autopsies de cadavre, pour situer exactement la position des nerfs et de leurs ramifications.
Le 1er KO neurologique effectué sous contrôle médical sera réalisé dans un hopital, par son épouse Kim sur Bill BURCH. Une cassette vidéo a été réalisée sur les KO effectués ce jour là.

Par la suite George expliquera ses recherches (tout en les continuant) lors de stages qui auront un succès croissant. Il dirigera des stages d'abord aux USA puis dans le monde entier. En 2006 en compagnie d'une cinquantaine de professeurs de la DKI il fera même une tournée en Chine et effectuera une démonstration au monastére de Shaolin devant le grand maître Shi de Jing qui sera trés impressionné par le niveau technique de l'équipe. Il dira :"pour une fois des étrangers ne se contentent pas de présenter des katas (taos) mais ils expliquent ce qu'il y derrière le miroir."

 FORMATIONS

 Le Kyusho-Jitsu est un travail spécifique que l'on étudie avec parcimonie pendant les cours mais qui peut s'approfondir en stage.


Sa pratique demande une connaissance triple:
- celle des frappes "classiques" et des clés basiques ... donc une pratique conventionnelle.
- celle de la théorie liée à la "médecine chinoise traditionnelle"
- celle des katas ou formes anciennes et de leurs applications en KJ (Bunkaïs); le kata principal est celui de NAIHANCHI.

… plus quelques particularités qui sont dévoilées lors des séminaires de formation.

Georges Dillman et son organisation, la DKI (Dillman Karate International) sont à l’origine du renouveau de cette méthode et de sa diffusion au niveau mondial.


L'organisme autorisé pour diffuser la méthode Kyusho-Jitsu est KYUSHO-FRANCE qui travaille en collaboration étroite avec la DKI.



KYUSHO-FRANCE organise chaque année des séminaires de formation.

Dans le cadre du Kyusho-Jitsu, notre école est affiliée à :

-       Dillman Karate International

-       FFST pour la reconnaissance de diplômes fédéraux d’enseignement en France

CONTACT

http://www.kyusho-france.fr/