logotype

HISTOIRE RECENTE ET ACTUALITE

Après la seconde guerre mondiale au Japon

Durant l'occupation américaine, les différents styles de Ju-Jitsu furent bannis parce qu'on pensait qu'ils pouvaient contribuer au militarisme japonais. À partir de ce moment, un style de , plus axé sur la maîtrise de soi et de son agressivité (dans une optique de paix que les autres pratiques sportives partagent), et découlant du Ju-Jitsu gagna en popularité (judō, aïkidō).

Le ju-jitsu appartenant au domaine des arts martiaux utilitaires, il ne s'est pas imposé comme sport aussi facilement, et la compétition n'y joue qu'un rôle mineur.

Développement du Ju-Jitsu hors Japon

 Plusieurs fédérations et écoles de ju-jitsu se sont développées hors du Japon, d'abord dans une logique utilitaire. Selon les fédérations, le ju-jitsu a pu aussi être développé et pratiqué comme un sport de combat, dans lequel les techniques martiales sont restées à l'état de trace, le cadre réglementaire de la compétition sportive imposant une adaptation rigoureuse de la discipline d'origine.

Certaines fédérations distinguent ainsi dans leur enseignement le ju-jitsu self-défense et le ju-jitsu sportif. D'autres ne pratiquent aucune forme de compétition sportive et revendiquent l'héritage purement martial de la discipline.

 Actualité en France

En France, le ju-jitsu est enseigné dans des clubs affiliés à la fédération française de judo, « ju-jitsu », kendo et disciplines associées. On y retrouve les deux aspects de technique de l’autodéfense et de sport. À l'origine, l'enseignement traditionnel sous forme d’autodéfense était majoritaire en France. Depuis quelques années, le fighting system se développe en parallèle du duo system.

 Le DUO SYSTEM correspond à l'expression technique. Les démonstrations et compétitions se font par couple mixte ou non et requièrent une grande précision de mouvement et intensité/explosion musculaire.

Duo System 

Le FIGHTING SYSTEM est une forme de combat se déroulant en trois parties non hiérarchisées dans le temps : pied-poing, projection et soumission.

Fighting System

Pour gagner un combat il est nécessaire de marquer un ippon dans chacune des parties (full ippon). Cette forme moderne est plus agressive et évolue très rapidement, intégrant des techniques de grappling ou de lutte pour gagner en efficacité. Pour certains combattants c'est une alternative intéressante ou un tremplin pour le combat libre.

Source: Wikipédia